SUEUR ET ODEURS

“Pendant l’activité physique, vous transpirez et finissez par puer.”

TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LA SUEUR

La sueur est une réponse naturelle à toute activité physique. Les actions de rafraîchissement et de dispersion de la chaleur assurées par les quelque 2,6 millions de glandes sudoripares (dont 20 % se situent sur les pieds) d’un corps humain en moyenne sont essentielles pour nous aider à garantir nos performances et notre confort. On peut transpirer plus d’un litre par heure quand il fait chaud. La sueur est naturelle et inodore mais lorsqu’elle est dans un textile, elle crée un environnement humide et chaud, idéal pour que les bactéries responsables des odeurs se multiplient et prolifèrent. Les mauvaises odeurs se libèrent lorsque les bactéries décomposent les protéines et les acides gras présents dans la sueur. Pour enrayer et réduire les odeurs, il faut faire cesser la prolifération bactérienne à la source. C’est ce que fait la technologie Stay Fresh Biostatic et cela n’affecte que les bactéries qui se développent dans le tissu, pas la flore bactérienne naturelle de la peau.

COMMENT SE DÉBARRASSER DES ODEURS

Il arrive souvent de rencontrer des odeurs désagréables dans la vie quotidienne, comme les odeurs corporelles qui sont stoppées à la source comme expliqué ci-dessus. Mais il y a aussi des odeurs qui nous entourent, comme la fumée de cigarette, les vapeurs de cuisson et d’autres sources d’odeurs désagréables, et même en y étant exposé de façon limitée, votre vêtement ne sera plus propre et frais. Les odeurs se composent principalement d’oxygène, d’azote et de molécules contenant du soufre ; ce sont celles-ci qui peuvent être capturées et décomposées. La technologie Stays Fresh Odor Crunch utilise le composant principal du sable, à savoir des particules de silice, modifiées par un catalyseur afin d’attirer, de craquer et de décomposer ces molécules odorantes.

LES TISSUS SONT PARFAITS POUR LES BACTÉRIES

Les bactéries adorent les grandes surfaces et les tissus les leur offrent. Mais heureusement, Polygiene adhère aussi très bien aux tissus. Voici comment ça marche :

Les petites particules du traitement sont piégées par une liaison mécanique dans tous les espaces, la jointure des fibres et les trous du tissu. Grâce à ces forces de liaison puissantes combinées à la grande surface fournie par le tissu, une grande quantité de traitement peut adhérer au tissu. Il reste en permanence dans le tissu de la même manière qu’une tache d’herbe reste sur un pantalon blanc lavage après lavage…

Back to Fonction
Les zones de transpiration du corps. Saviez-vous que les pieds possèdent 20 % du nombre total des glandes sudoripares ?
Polygiene empêche à la source la prolifération des bactéries responsables des odeurs
Le tissu offre une grande surface sur laquelle les bactéries peuvent se multiplier avec tous les fils, la jonction des fibres et les espaces